Nous connaître

Œuvre de charité au Moyen Âge, œuvre de bienfaisance pendant la Renaissance, l’Hôpital est devenu un centre de soins au XXème siècle.

Créé en 1694, l’Hôpital de Châtillon sur Indre, c’est aujourd’hui un centre hospitalier de proximité de 300 lits accueillant en majorité des personnes de plus de 60 ans et un site de taille humaine avec son effectif pluri professionnel de 235 personnes.

 

Quelques chiffres:

35 lits de Soins de Suite et de Réadaptation

31 lits en Unité de Soins de Longue Durée

10 places d’Équipe Spécialisée Alzheimer

60 places en Soins Infirmiers A Domicile

169 lits de Maison de Retraite dont:

26 lits aux TILLEULS

44 lits aux GENETS

83 lits aux SAPINS

16 places en Unité Protégée Alzheimer

Gouvernance

Le CH de Chatillon sur Indre s’organise autour de ses divers secteurs, de la direction et de différentes instances. La loi n°2009-879 du 21 juillet 2009 portant réforme de l’hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires (loi HPST) a modifié en profondeur la gouvernance des établissements publics  de santé et la loi de modernisation du système de santé du 26 janvier 2016 vient renforcer cette transformation.

En effet, depuis la promulgation de la loi, le CH de Chatillon sur Indre fait désormais parti du GHT 36 (Groupement Hospitalier de Territoire) dont l’établissement support est le CH de Châteauroux.

La Direction

Le directeur reste le représentant légal de l’établissement et conduit la politique générale de l’établissement. Il exerce son autorité sur l’ensemble du personnel.

Le directeur de l’établissement support est chargé d’assurer certaines fonctions pour le compte des autres: stratégie d’informatisation, politique d’achats, formation, … 

Directeur: Serge BARRAT
Adjointe au Directeur : Jocelyne DELANNE

Organisation du CHLC

Les instances

Le Conseil de surveillance

Le Conseil de Surveillance est composé de 9 membres.

Ses compétences sont de plusieurs ordres :

  • Un rôle général : Se prononcer sur la stratégie et exercer le contrôle permanent de la gestion
  • Un rôle décisionnel : Délibérer sur le projet d’établissement ainsi que sur le compte financier et l’affectation des résultats
  • Un rôle consultatif : Emettre un avis sur la politique qualité, de la sécurité des soins et de la gestion des risques ainsi que des conditions d’accueil et de prise en charge des usagers également sur les acquisitions, aliénations, échanges d’immeubles et leur affectation, ainsi que sur le règlement intérieur de l’établissement
  • Un rôle de proposition en matière de communauté hospitalière de territoire
  • Et enfin le conseil est informé principalement sur l’EPRD et le programme d’investissements.
Le Directoire

Le Directoire est composé de 7 membres dont 3 membres de droit et 4 membres nommés par le président du directoire.

C’est une instance de dialogue qui éclaire en amont, la décision du président du directoire, en assure le relais et en facilite la déclinaison dans les services.

Ses compétences :

  • Conseiller le directeur dans la gestion et la conduite de l’établissement et est obligatoirement concerté sur l’ensemble des compétences octroyées au directeur, président du directoire par l’article L.6143-7 du CSP.
  • Approuver le projet médical – soignant
La commission Médicale d'Établissement (CME)

La Commission Médicale d’Etablissement (CME) est une instance consultative qui représente la communauté médicale et pharmaceutique. Elle associe ces personnels à l’organisation des soins et au fonctionnement du CH. Son président est élu par ses pairs.

Ses missions :

  • A titre principal : Contribuer à l’élaboration de la politique d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins ainsi que des conditions d’accueil et de prise en charge des usagers.
  • Elaborer avec le directoire le volet médical du projet d’établissement.
  • Elle est à la fois consultée et informée dans tous les domaines de la vie de l’établissement : orientations stratégiques, organisation, investissements.
Le Comité Technique d'Établissement (CTE)

Le Comité Technique d’établissement (CTE) est une instance consultative qui représente les personnels non médicaux relevant de la fonction publique hospitalière. Le nombre de sièges des représentants du personnel pour le CH est la suivante :6 membres titulaires et 6 membres suppléants

Son rôle :

  • Etre associé à la gestion de l’établissement et émettre des avis sur toutes les questions ayant trait à l’organisation et au fonctionnement du CH.
  • Etre tenu informé de la situation budgétaire et des effectifs prévisionnels et réels.
La Commission des Soins Infirmiers de Rééducation et Médicotechniques (CSIRMT)

La Commission des Soins Infirmiers de Rééducation et Médicotechniques (CSIRMT) est une instance consultative qui associe les acteurs du soin à la conduite générale de la politique de l’établissement.

Son rôle :

  • Etre consultée pour avis sur le projet de soins infirmiers, de rééducation et médicotechniques, sur l’organisation générale de ces derniers et l’accompagnement des malades, sur la politique de développement professionnel continu, sur la politique d’amélioration continue de la qualité, de la sécurité des soins et de la gestion des risques, et sur les conditions générales d’accueil et de prise en charge des usagers.

 

  • Etre informée sur le règlement intérieur et la mise en place de procédures de recrutement par contrat de médecins exerçant à titre libéral ainsi que des auxiliaires médicaux.
La Comité d'Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT)
Le Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) a pour mission de contribuer à la protection de la santé et de la sécurité des travailleurs, ainsi qu’à l’amélioration des conditions de travail. Il étudie et émet des avis sur les questions liées à ces problématiques.
La Commission Des Usagers (CDU)
La Commission Des Usagers (CDU) est une instance représentant les patients et leur famille et est destinée à renforcer la place des usagers dans le secteur sanitaire.
Depuis 2016, elle remplace la commission des relations avec les usagers et la qualité de la prise en charge (CRUQ-PC) instituée par la loi du 4 mars 2002.
Elle a double mission :
– Veiller au respect des droits des usagers,
– Contribuer à l’amélioration de la qualité de l’accueil des personnes malades et de leurs proches et de la prise en charge en facilitant leurs démarches afin qu’ils puissent exprimer leurs difficultés.
Conseil de Vie Social (CVS)

Le Conseil de la Vie Sociale (CVS) défini par la loi du 2 janvier 2002 à l’article L311-6 du code de l’action sociale et des familles qui renforce le droit des usagers est une instance consultative élue par les résidents et les familles du CH.

Son rôle :

  • Donne son avis et faire des propositions sur toutes les questions liées au fonctionnement de l’établissement : qualité des prestations, amélioration du cadre de vie…
  • Mais doit obligatoirement être consulté sur des documents importants, dans le cadre de leur élaboration ou de leur révision : le règlement de fonctionnement de l’établissement et le projet d’établissement.

Nos engagements

L’ensemble du personnel du CH de Chatillon sur Indre (médicaux et paramédicaux, techniques, logistiques et administratifs) est engagé depuis 2003 dans une démarche d’amélioration continue de la Qualité et de Gestion des Risques qui est globale, transversale et participative pour cela nous mettons en commun nos compétences pour assurer :

  • La qualité des soins prodigués
  • La sécurité et le confort des personnes pris en charge (prévention des risques hospitaliers et sanitaires, lutte contre la douleur…)
  • Le respect des droits des personnes hospitalisées
  • La satisfaction des usagers (évaluation et prise en compte des attentes, exploitation des questionnaires de satisfaction…)

Nous nous inscrivons dans le cadre de la procédure de certification des établissements de santé fédérée par la Haute Autorité de Santé (HAS) pour le secteur sanitaire. Mais également dans les démarches d’évaluation de la qualité pour notre secteur médico-social.

1. Démarche qualité et gestion des risques

En savoir plus

La Certification, c’est :

  • Une évaluation externe et obligatoire
  • Tous les 4 ans
  • Mandaté par la HAS
  • Mené par des professionnels indépendants à l’établissement en se basant sur l’approche processus (PDCA)

Le CH de Chatillon sur Indre a répondu aux exigences de la HAS  à quatre reprises : en  2004, 2008, 2012-2014 et en 2017

Le rapport est consultable sur le site :
https://www.has-sante.fr

Les Evaluations interne et externe, ce sont :

  • Des évaluations régulières des activités et de la qualité des prestations que nous délivrons notamment au regard des recommandations de bonnes pratiques professionnelles du secteur social et médico-social
  • 3 rapports d’évaluation interne tous les 5 ans ou lors de la révision du CPOM ;
  • 2 évaluations externes entre la date de l’autorisation et le renouvellement de celle-ci.
  • L’évaluation interne est faite par l’établissement lui-même et l’évaluation externe par un organisme habilité

Le secteur médico-social du CH de CHATILLON sur INDRE  a répondu aux recommandations en Janvier 2015.

L’établissement dispose également de certifications spécifiques aux domaines logistiques

  • HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point) en cuisine centrale,
  • RABC (Risk Analysis Biocontamination Control) en blanchisserie.

2. Loi RGPD

Nos Projets

  1. Projet d’établissement
  2. Projet Médical Soignant Partagé du GHT 36

Nos Marchés publics

Partenaires

INDICATEUR
QUALITÉ
PAYER
EN LIGNE
VOS DROITS